11.jpg

TENNESSEE BERDAT

likeaninsider@gmail.com
+ 1 (506) 875 4341
+33 7 71 86 61 53
         

Louer, mode d'emploi

Louer, mode d'emploi

Chers Outsiders,

Aujourd’hui vous l’aurez devinez il est temps de parler de logement.

Se loger? C’est un des éléments primordiaux quel que soit le pays où vous habitez! Mais en tant que nouvel arrivant, c’est une petite chose qui peut vite devenir compliqué, voire très compliqué.

- “Achat ou location, quel quartier, quels prix… Ok mais quand?! Avant ou après?! Maintenant? Non, j’attend! Et puis d’abord comment?”. 
On se pose tous les mêmes questions… Tout ce qu’il faut pour faire venir un mal de tête à un éléphant!

Pour nous le plus difficile était de trouver un logement disponible en arrivant et ce avant même d’arriver. Si vous êtes deux, partir à l’aventure et s’accommoder les premiers mois avec ce que vous avez ne sera peut-être pas un problème. Mais si comme nous vous êtes 5, que vous arrivez en plein mois de décembre et qu’il fait -25 dehors… Un doux petit foyer c’est le minimum pour commencer cette nouvelle vie en douceur!

La première porte à laquelle nous avons frappée fut Kijiji, paradis des annonces de tout genre (l’équivalent du bon coin pour mes chers compatriotes), sous les conseils des associations pour nouveaux arrivants! Puis très rapidement c’est Airbnb qui est devenu notre meilleur ami!

Comme beaucoup nous avons commencer par louer! Que vous ayez un container qui arrive sous peu ou que vous ayez choisi de vendre tous vos meubles et autres jouets, il est toujours préférable de s’installer dans un meublé pour commencer, même si ce n’est que pour un, deux ou trois mois. Le temps de prendre vos marques, en attendant que vos effets personnels qui en hiver voyagent moins vite que l’été, n’arrivent à bon port.

Tout d’abord quelques petites précisions sur la location:

Bien qu’il vous sera plus facile de trouver un meublé pour 3 à 6 mois en hiver qu’en été, les contrats de locations ici, en dehors des temporaires Airbnb, se font en règle général sur une période de 6 mois ou d’un an (plus courant), après quoi vous pourrez ensuite renouveler votre contrat mensuellement. Hors si vous vous engagez pour une période définie, vous devrez honorer votre loyer sur l’intégralité de cette dernière, et ce que vous décidiez de rester ou de partir! 



C’est pourquoi, Airbnb au départ, représente une très bonne solution!

Pour nous, nos premiers critères depuis la France, furent le nombre de chambres, mais aussi le quartier: mon frère et ma soeur devaient finir leur 12ème année et avoir leur diplôme pour rentrer à l’université de Moncton en Septembre 2018.

Grâce à différentes rencontres et des recherches plus approfondi depuis la France le choix de mes parents s’est porté sur L’Odyssée, une école francophone. (Je vous en parlerais d’ailleurs dans un prochain article, promis!) 
Hors ici, comme en France pour les écoles publiques le quartier dans lequel vous habitez détermine de quel école vous dépendez.



D’ailleurs si vous essayez encore de déterminer quel quartier vous conviendra le mieux, voici quelques petites informations générales qui vous intéresserons surement:

-Si vous êtes bilingue et que vous ne disposez pas d’une voiture, je vous conseil la ville de Moncton. 

-Si vous êtes francophone, c’est la ville de Dieppe qui vous conviendra le mieux.

-Sur le même principe, la ville de Riverview est réputée pour être plus anglophone.

-Puis si vous êtes francophone et un peu anglophone, toute place vous conviendra en tout cas pour débuter!

Pour ce qui est des alentours, si vous arrivez durant la période estivale (de Juin à Août), les villes comme Grand Digue, Shediac et Cap Pelé vous attireront surement. Vivre au bord de l’eau, c’est quand même assez tentant surtout l’été! Mais ces mêmes villes attirent aussi beaucoup de touristes de toute part ce qui, vous vous en doutez, provoque une hausse au niveau des prix des loyers. 
De plus les centre-villes de Dieppe et de Moncton regorge de maison et d’appartement Airbnb en été, souvent loués aux étudiants l’hiver. Ce qui représente pour vous, une autre piste de logement à court terme qui vaut peut-être la peine d’être explorer.

Pour le reste il n’y a pas vraiment de secret, c’est en vivant sur place quotidiennement qui vous permettra de déterminer quel type de logement vous convient, dans quel quartier, et pourquoi. 


Ainsi, notre première idée d’achat se portait sur une maison au bord de l’eau aux alentours de la ville de Shediac. Puis en vivant ici et en s’y rendant fréquemment pour visiter quelques logements, nous nous sommes rendu compte que d’être à 35 minutes du centre-ville n’était pas un choix idéal pour nous! Nous étions 5 avec à l’époque deux voitures et nos vies et nos occupations respectives. Etre plus proche de la ville surtout au niveau du co-voiturage et la vie quotidienne semblait plus facile à gérer pour tout le monde!



Dans la famille, je doit dire que l’on est plutôt chanceux… Ma mère est Agent Immobilier, spécialisé dans la location saisonnière et gestionnaire de patrimoine depuis plus de 25 ans, et mon père a eu son entreprise de construction durant prés de 35 ans. L’immobilier, c’est quelque chose qu’on connait donc plutôt bien… Surtout en Europe et aux Etats-Unis. 
Au Canada, je ne vous cache pas que ça été sur certain côté une découverte, mais au fond les réflexes sont les mêmes!

Ma mère a donc épluché méthodiquement toutes les annonces présentent sur Kijiji, puis finit par sélectionner quelques maisons pouvant répondre à nos critères.
L’une d’entre elles sortait du lot: elle disposait d’une bonne surface, se trouvait dans le bon quartier et le loyer demandé sur l’annonce semblait correct. 
Après une petite demande d’information, le rêve tourne vite au cauchemar… Le loyer demandé est triplé, et bien que l’annonce stipule un minimum de séjour de 3 nuits, la propriétaire veut un bail qui commence à tout prix le 1er du mois. (Notre arrivée à Moncton était prévu pour le 22 décembre)

Nos premières impressions n’était donc pas bonnes: il n’y avait pas de cohérence, aucune flexibilité. Toutes les conditions propices pour que la méfiance s’installe.

Nous nous sommes donc tourner vers notre très cher ami Airbnb… Dans ce cas, la difficulté fut de trouver une maison qui disposait de 4 chambres et 2 salles de bain. Le nombre de chambres était souvent présent, mais le nombre de salle de bain manquait à l’appelle. Hors quand vous êtes une famille de 5, se préparer le matin ça peut vite devenir l’enfer!

Le point positif c’est qu’il s’agit par principe de locations de courtes durées moins contraignantes qu’un bail pour 6 à 12 mois. De plus, il faut savoir que beaucoup de locaux habitent leur maison en ville l’hiver et partent s’installer dans leur chalet au bord de l’eau dès que les beau jours arrivent. Ce qui représente une autre force dans une recherche de logement.

Pour ce qui est de la maison en elle même, il est important de regarder les équipements qu’elles possèdent ainsi que ce qui est compris dans le loyer que ce soit pour une courte ou une longue durée.

Le propriétaire étant libre de faire ce que bon lui semble. Vous trouverez certains biens en location « tout compris » (eau, électricité, internet, chauffage et déneigement), d’autres en revanche comprendront certaines choses et pas d’autres. Il est donc impératif de faire attention afin d’éviter les mauvaises surprises!



Vous trouverez ainsi par exemple plusieurs types de chauffage: gaz, bois, électricité, pompe à chaleur, cheminée électrique… (Le chauffage au bois reste d’ailleurs le plus économique)
Hors selon l’âge de la maison ou de l’immeuble, son niveau d’isolation et ses installations, se chauffer et inversement se rafraichir peut couter cher.

En moyenne une facture d’électricité lambda, hormis durant les périodes les plus froides, se situe entre 200$ et 380$. Mais elle peut rapidement monté au-delà des 750$ si les thermostats sont anciens ou mal réglés. Ce qui risquera de vous casser le moral, à la fin des mois d’hiver, surtout si l’électricité et le chauffage ne sont pas compris dans votre loyer!

D’ailleurs, si vous êtes intéressés par la location d’un appartement pour débuter votre nouvelle vie, il est important de savoir que certaines résidences ne sont pas “kids friendly” ou encore “pet friendly”, comme on les qualifient ici. Ce qui peut parfois représenter une autre difficultés pour trouver un logement, surtout si vous avez des enfants!
- “Epargnez vous les tracas, vendez les!”.
Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls à avoir se problème… Les locaux aussi s’en plaignent! Mais c’est un fait dont il vaut mieux être informer avant de s’engager sur le long terme!
- “Histoire d’éviter de déclencher une guerre avec votre voisinage… Pas franchement idéal pour commencer cette nouvelle aventure!”.

Veillez aussi à vous renseigner sur la politique du quartier que vous choisirez surtout si vous souhaitez vous établir en ville. Il est par exemple interdit de garer sa voiture dans la rue plutôt que dans son “driveway” dans certains quartiers ou d’étendre son linge devant chez soi, plutôt que derrière bien que ce soit l’endroit le plus ensoleillé!

La récolte des ordures représente aussi une nouvelle chose qu’il vous faudra apprendre! Les poubelles (différenciées en 3 couleurs pour la faire courte) ne sont ramassées qu’une fois par semaine pour les vertes, et une fois tous les deux semaines pour les transparentes et les bleus (alternées). N’hésitez pas à poser la question à votre futur propriétaire pour avoir plus de précisions, il se fera un plaisir de vous répondre! Et notez bien le jour de la récolte… se tromper de jour c’est, en plus de l’encombrement de votre garage pour les deux prochaines semaines, risquer une amende dont, j’en suis sûre, vous vous passerez bien!

- “D’accord, mais au niveau des prix ça se passent comment?!”.

Les prix que je vais énoncer maintenant sont je tiens à le préciser tout à fait indicatif, selon ce que nous avons pu voir et ce dont nous avons fait l’expérience. Ces derniers peuvent varier en fonction de la position géographique du bien, de ses prestations et de ce qui est ou non inclus dans le loyer.



Voici donc comment nous avons procédé: Ma mère avait établi de France avec le propriétaire de la maison trouver par l’intermédiaire d’Airbnb, que nous l’aurions tout d’abord louer pour une durée de 8 jours, dans le but de déterminer si cette dernière nous convenait et que si c’était le cas nous serions rester par la suite 1,2 ou même 3 mois, le temps de trouver la maison de nos rêves! 
Ce qui nous a d’ailleurs permis de payer les frais Airbnb 8 jours, plutôt que 3 mois, en s’arrangeant par la suite directement le propriétaire. 



Pour une maison meublée de 5 chambres, 2 salles de bain, avec un garage, tout compris mis à part le déneigement et l’abonnement TV mais avec un abonnement Netflix (c’est le plus important!) Il nous a été demander 2000$ mensuels en location à court terme.

À propos, avoir un garage ici est un must surtout l’hiver. Vous pourrez surement vous en passer pendant les premiers mois, mais si vous songez à vous engagez sur une période d’un an, c’est un élément qu’il me semble judicieux de savoir!

Pour du vide avec une cuisine équipée, une machine à laver et un sèche-linge, les prix se promènent selon les quartiers, la ville etc… entre 900$, pour 2 chambres et une salle de bain, et 1600$ mensuels et plus.

J’ai aussi vu passer quelques annonces d’appartements dans des résidences se trouvant sur Main Street à Shediac assez grands et louées à 800$ par mois qui pourraient surement vous intéresser. Mais il s’agit ici aussi de bails à long terme, d’un minimum d’un an, et de contrats qui commencent toujours le 1er du mois.

Vous trouverez d’ailleurs plus facilement un appartement meublé que vide. Bien que de plus en plus de nouvelles constructions apparaissent dans certains quartiers, que ce soit à Dieppe ou à Moncton.

Il y a beaucoup de nouvelles constructions mise en vente dans le coin, et certaines sont vides depuis assez longtemps. Par conséquent, une autre possibilité pour vous pourrait être de louer un logement avec une cuisine équipée pour une période d’un an, avant que le bien ne soit vendu.

Je tiens enfin à préciser que je n’ai jamais été particulièrement fan du principe de location. Je suis une économiste dans l’âme et j’ai toujours considérée cette dernière comme une perte d’argent considérable. 
Ce qui est, je pense, quelque peu normal: J’ai grandi sur la Côte d’Azur au beau milieu de la culture immobilière entre les valeurs ajoutées et la notion de plus-value…

Et puis si vous vous êtes intéressés aux prix de l’immobilier dans le coin, vous avez surement du remarquer qu’il est décidément plus avantageux sur le long terme d’investir dans un bien par l’intermédiaire d’un crédit que de de s’enfoncer dans la location!

Mais s’il y a une chose que je sais à distance d’un an, riche de mon expérience ainsi que de celles d’autres nouveaux-arrivants, c’est que dans la précipitation l’achat d’un logement dans un pays inconnu peut présenter quelques risques! Il est ainsi fortement possible que la maison « idéale» deviennent au gré des saisons « pas si parfaite que ça tout compte fait! ».



Ce qui est malheureux bien que logique: Vos critères de sélection sont directement lié à ce que vous connaissiez jusqu’alors. Et bien que l’on puisse souvent penser qu’une maison reste une maison quelque soit le coin du monde ou l’on décide de s’installer. Chaque maison a son pourquoi et ce « pourquoi » c’est l’expérience!

Donnez vous donc le temps d’observer, d’apprendre et d’expérimenter les joies de la vie canadienne que ce soit 1 mois, 6 ou même un an et demi. La location que je considérais avant à tort comme une perte d’argent dans ce cas précis vous permettra d’affiner vos critères de sélection et pourquoi pas de faire des économies dans votre futur chez vous sur le long terme!

Je vous prépare un article sur l’achat pour très bientôt… La suite au prochain épisode!

Bonne journée les amis!

Tennessee

Réapprendre à "faire son épicerie"

Réapprendre à "faire son épicerie"

Tout le monde au Zoo!

Tout le monde au Zoo!