122.jpg


TENNESSEE BERDAT
likeaninsider@gmail.com
+ 1 (506) 875 4341
+33 7 71 86 61 53

Retrouvez moi aussi sur Facebook & Instagram

Le pays idéal, ce mythe

Le pays idéal, ce mythe

Chers Outsiders!

Aujourd’hui je voudrais vous parler de quelque chose qui est ressorti de mes dernières rencontres avec des personnes incroyables en visite exploratoire ces derniers mois.
-”On m’a même ramené du Chocolat Milka! C’est pas fantastique ça?!”.

D’ailleurs j’en profite aussi pour vous dire que je suis disponible si vous planifiez votre voyage et que vous voulez qu’on se rencontre!

Cette fois je n’aborderai rien de technique, il s’agit simplement d’une simple réflexion personnelle qui découle de mon expérience.

En discutant avec les personnes désirant s’installer au Nouveau-Brunswick, je me suis rendue compte qu’on a tous tendance à idéaliser le Canada.

La vérité c’est que le processus d’immigration est tellement long et fastidieux que pour garder espoir on s’imagine tous déjà là-bas: que ce soit dans sa nouvelle maison ou dans un parc en regardant ses enfants jouer sous la neige. On rêve tous de cette nouvelle vie à notre manière.

Qui pourrait d’ailleurs nous blâmer? On passe notre temps à remplir des formulaires de demande, recueillir des documents, en faire traduire d’autres tout en vivant au crochet de sa boite mail en espérant qu’aujourd’hui on vous annoncera que vous pourrez enfin préparer vos valises.
-”Si votre maison venait d’ailleurs à bruler, vous savez qui appeler pour récupérer un exemplaire de vos documents personnels”.

On rêve du Canada… On en rêve la nuit mais aussi le jour en se disant que peut-être demain on aura plus à se présenter au travail ou que c’est peut-être la dernière fois qu’on fait les courses dans notre supermarché préféré.

On attend cette nouvelle aventure comme si notre vie en dépendait, en s’y projetant parce que c’est la seule chose qui nous permet de ne pas baisser les bras et qui nous aide a lutter contre la peur de l’inconnu.
On en rêve tellement qu’on finit par l’idéaliser.
-”Ah! Ce monde parfait!”.

Le souci c’est qu’on la veux tellement cette nouvelle vie qu’on finit par oublier qu’il s’agit toujours du monde réel.

Le Canada c’est fabuleux pour beaucoup de raisons mais c’est loin d’être un pays parfait et malheureusement on a parfois tendance à l’oublier!

Mon but n’est absolument pas de vous décourager mais au contraire de vous éviter d’affronter les difficultés que j’ai pu rencontrer en arrivant ici…
-”Ouais j’ai pris le mur en pleine face!”.

Puis rassurez vous toutes les galères administratives par lesquelles vous êtes sûrement entrain de passer si vous êtes actuellement en pleine procédure finiront par payer j’en suis sûre, sachez le!

J’adore le Nouveau-Brunswick et même si la France et l’Italie me manquent pour beaucoup de raisons, je n’y retournerai pour rien au monde si ce n’est pour les vacances. Mais je mentirai si je disais que tout ce que j’ai pu trouver ici était ce à quoi je m’attendais.

J’ai fait l’erreur d’idéaliser cette nouvelle vie. Je me disais que le monde était plus beau au Canada, qu’on vivait mieux au Canada, que les gens étaient plus ouvert d’esprit au Canada et que tout était plus facile au Canada.

Le soir avant de m’endormir j’imaginais comment serait ma vie dans ce nouveau pays parce que ça me donnait du courage et que ça me permettait de garder l’objectif en ligne de mire.

Puis en foulant finalement le sol canadien la réalité m’a rattrapée.

Le Canada n’était pas si parfait. La neige c’est beau mais c’est lassant et ce même pour les locaux. Tout le monde n’est pas toujours ouvert d’esprit comme partout d’ailleurs et la vie enfin de compte est simplement la vie avec ses hauts et ses bas n’importe ou que ce soit.

Je ne regrette absolument pas mon choix mais il est certain que j’aurai fait les choses différemment si j’avais su en commençant par la vision que j’avais d’ici.

Le Nouveau-Brunswick comme tout autre province ou pays présente son lot d’avantages et son lot d’inconvénients.
Je trouve par exemple le système administratif exceptionnellement bien pensé et organisé. Le prix de l’immobilier est plus qu’attractif et puis la qualité de vie est vraiment géniale. Les gens sont aussi accessibles et toujours prêts à vous prêter main forte.
J’ai d’ailleurs eu l’honneur de rencontrer Mr Yvon La Pierre, le maire de la ville de Dieppe la semaine dernière, un homme disponible extrêmement humble et avant-gardiste, d’une simplicité qui me laisse encore sans voix!

Puis il y a les inconvénients.
-”Il n’y en a pas beaucoup, rassurez-vous!”.
En réalité le seul qui me viennent actuellement à l’esprit c’est au niveau de la santé et de la médecine. Mais ce n’est pas vraiment un secret puisque même la Société Médicale du Nouveau-Brunswick reconnait qu’il s’agit du talon d’Achille de la province à cause d’un manque de médecin.

Le Canada et plus particulièrement le Nouveau-Brunswick sont pour moi l’endroit ou il faut être pour beaucoup de raisons.

Mais il faut bien comprendre que rien que vous ne trouverez ici ressemblera à ce que vous imaginiez. Parfois ce sera mieux et vous serez agréablement surpris. D’autres fois, ce sera pire et vous finirez par vous demander ce que vous êtes venus faire là!
-”Notamment en terme de froid! On est jamais assez préparé psychologiquement à l’hiver Canadien”.

Ce que je veux dire par la c’est que déménager au Canada c’est accepter d’écrire une nouvelle vie sans a prioris et en évitant les comparaisons, et être conscients que vous aurez à surmonter un vrai choc culturel.
-”Dit comme ça on se croirait dans un épisode de Game of Thrones!”.

Evidemment présenté comme ça, ca semble peut-être insurmontable… C’est pas le cas!
Il faut juste accepter de tout réapprendre et être patient. Tout ceci prend du temps, beaucoup de temps et la bonne nouvelle c’est que si d’autres y sont arrivés avant vous, vous pouvez être surs que vous y arriverez aussi!

Pour finir si vous avez déja fait votre visite exploratoire ou si vous êtes amis avec des canadiens vous savez surement que c’est des gens extrêmement serviables et gentils! Je l’ai déjà dit et je le répète aidez son prochain fait parti de leur ADN. Les gens locaux se plieront littéralement en quatre pour vous aidez!

Il faut cependant rester méfiant surtout lorsque de l’argent est en jeu. Vous trouverez des personnes qui profiteront de votre ignorance de nouveaux-arrivants pour faire de l’argent sur votre dos.
-”Encore une fois pas de panique! C’est pas une généralité non plus!”.
La question n’est pas de débattre sur le faite que ce soit bien ou mal, peut-être qu’on ferait la même chose à leur place… Mais simplement de vous dire qu’il se peut que ce soit le cas.

Je me suis faite arnaquée plus d’une fois… Malheureusement, je m’en suis rendu compte qu’après coup en discutant justement avec des locaux.
-”J’ai la chkoumoune, c’est mon karma!”.
N’hésitez donc pas à rechercher les informations et à solliciter les avis des personnes qui vous entourent, qu’il soit étrangers ou natifs sans avoir peur de les déranger.
-”Je précise parce que c’est un syndrome assez fréquent en Europe”.

Pour le reste tout ira bien vous verrez et puis au pire vous m’avez moi!

Bonne journée les amis!

Tennessee

L’été du changement

L’été du changement

Help! J'ai besoin d'un médecin

Help! J'ai besoin d'un médecin